LE LIVRE

Paru en 2001 pour les dix ans des Repas de Quartier.

tl_files/ccab/images/rdq_couv_livre.jpg

Comment organiser un repas près de chez soi, des contacts dans toute la France, l'historique et l'analyse de cette aventure partie du quartier Arnaud-Bernard, des photos et des anecdotes issues de dizaines de quartiers...

A commander à :
Carrefour Culturel Arnaud-Bernard
Maison des associations
3, rue Escoussières Arnaud-Bernard
31000 Toulouse
Prix : 10 euros (frais de port compris)

repas de quartier

Les repas de quartier dans toute la France

Pourquoi ?

Nous avons pensé, assez naïvement, que notre exemple, salué par quelques articles de presse et émissions de radio-télévision, suffirait à donner le goût à d'autres, très nombreux, d'organiser chez eux des "Repas de Quartier".

Certains en France ont déjà repris l'idée. Mais, bien que nous ne pensions pas que les "Repas de Quartier" soient partout possibles et puissent être, partout et toujours, une bonne chose (d'autres stratégies sont nécessaires ailleurs), nous pensons qu'il est nécessaire de les faire connaître plus largement. Or, c'est par l'action, nous semble-t-il, que cette connaissance peut le mieux se faire. En organisant des "Repas de Quartier dans toute la France", avec une large médiatisation, nous pensons que les personnes mobilisées par l'idée des "Repas de Fête" dans un contexte général, saisiront le mieux, dans l'action, l'idée de "Repas de Quartier" et s'en empareront peut-être pour l'intégrer à leurs activités locales régulières. Car c'est la régularité et la persévérance qui soulèvent les problèmes et permettent d'inventer des solutions profondes.

Le succès

A partir de 1994, succès énorme de l'opération, réitérée en 95,96,97,98 et 99. Plusieurs centaines de quartiers en France, et quelques-uns à l'étranger. Il faut peut-être voir là, la volonté de la base de s'auto-gérer, indépendamment de toute structure étatique, de tout mot d'ordre institutionnel... Chacun organise à sa façon, comme il le sent. "Quand les citoyens mangent ensemble dans la rue, il y a des élus qui digèrent mal".

Nous, militants de base sans influence ni pouvoir, avons réussi à lancer cette action (qui ne se veut pas modèle) sans aucune aide et même parfois CONTRE certains pouvoirs (nous tenons à votre disposition certains courriers de maires ou du ministère de la ville qui vous feront mourir de rire).

Nous entendons continuer. En expliquant mieux ce que nous faisons et pourquoi, en liant cette action à d'autres, pour bien montrer qu'il ne s'agit pas d'une mode-gadget (comme certains journaux le décrivent) en mettant en relation les acteurs de quartier avec qui nous sommes en contact, en publiant leurs analyses et réflexions.

Comment ?

Le rôle du Carrefour Culturel Arnaud-Bernard : trouver le maximum de quartiers, de villages prêts à mener cette opération (nous en avons déjà un très grand nombre). Relier les responsables entre eux, afin que des échanges et une entraide puissent se mettre en place. Faire la publicité nationale et internationale de l'opération (Canal +, France3, Europe1, France Inter, qui ont déjà fait des reportages sur les Repas à Arnaud Bernard, nous assurent de leur soutien).

Les associations (groupes d'amis, voisins) sont totalement autonomes dans l'organisation, le déroulement, la gestion de leur "Repas de Quartier". Elles prévoient, s'il y a lieu, les demandes d'autorisation nécessaires, les assurances, les négociations avec les riverains ainsi que les éventuelles festivités qui peuvent accompagner ce repas. Elles font la publicité de leur propre  repas.

Afin de nous permettre de continuer à diffuser l'information et à approfondir notre réflexion concernant cette initiative, nous souhaiterions que vous nous fassiez parvenir avant et après l'opération, le maximum de documents sur votre expérience (témoignages, articles de presse, affiches...).

Tenez-nous aussi informés des dates de vos repas ; on pourrait bien un jour venir vous rencontrer...